PRESSE

 

 

L'Humanité

Muriel Steinmetz

À fleur de bitume

Ce roman percutant donne à penser d’une voix forte sur l’injustice planétaire dans ses ultimes conséquences concrètes, tout en flétrissant une société qui robotise en réduisant le travail à un produit de luxe... Lire

 

 

 

Usbek & Rica

Paradigma: quand la société du spectacle part en live

La force de Paradigma réside là, dans sa crédibilité. Là où des séries comme Black Mirror ou Handmaid’s Tale, aussi crédibles soient-elles, explorent des futurs dont la probabilité reste contestable, Paradigma nous frappe car le monde qui y est décrit pourrait vraiment être le nôtre. À moins qu’il ne le soit déjà.... Lire

La Provence

Patrick Coulomb

Le nouveau paradigme
de Pia Petersen

Un conte, une histoire d’amour, une critique sociale au lance-flammes, un état des lieux de la société contemporaine occidentale et un incroyable récit de politique-fiction.
Paradigma c’est la description d’une révolution... 
Lire

 

 

 

WEB

 

 

 

 

Tasha's Books

Grande baffe dans la tronche que ce Paradigma de Pia Petersen. Les premières pages sont saisissantes, extraordinaires de puissance: le chaos, le massacre, la fin.

N'attendez pas une action trépidante à grands coups de retournements de situation: c'est à une implosion que nous assistons, mais vous verrez, on sort de cette lecture étrangement apaisé, ou peut-être même galvanisé... Lire

 

Dealer de lignes

Une auteure qui mériterait un oscar pour une si belle mise en scène

En France les gilets jaunes ont beaucoup fait parler d’eux et bien évidemment on pense à eux en lisant cette histoire, mais ils font pâles figures à côté de la magnifique prestation des oubliés de l’Amérique, les sans-abris, les sans-papiers, tous les miséreux d’ici et d’ailleurs... Lire

 

Black roses for me

La fin du travail est un bien

Comment ne pas voir dans Paradigma l’écho de la colère qui gronde, qui enfle, en France ou ailleurs?
Qu’ils soient jeunes, vieux, noirs, blancs, ou même membres d’un gang, ils sont aspirés par une visée unique.
Le futur ne sera que s’ils sont tous là.
Pia Petersen fait naître un souffle, déploie une onde, crée un lendemain qui chante... Lire

 

 

Dans le manoir aux livres

Paradigma, c’est la colère qui naît, s’organise et explose. Une volonté forte, une marche pacifique,
l’utilisation des réseaux sociaux et du détournement d’informations informatiques rendent l’ensemble
terriblement d’actualité et tellement annonciateur.
Un roman clairvoyant, annonciateur, juste et tellement humain dans lequel souffle un vent de renouveau... Lire

 

Le roman déchirant d’une écrivaine renversante

Guillaume Cherel

#thriller #société #hollywood #losangeles #politique #révolte #misère #histoire #JackLondon

Impossible de dresser la liste exhaustive des phrases chocs et clairvoyantes, des concepts et des scènes phares de ce roman hors norme et d’une intelligence rare.
Paradigma est un roman fondamental et qui fera date. Il ouvre des horizons insoupçonnés... Lire

 

Nyctalopes

La petite lueur dans l'obscurité, la fleur qui éclot dans la décharge, la littérature de lutte, des utopies
nécessaires, salvatrices qui donnent peut-être bonne conscience diront certains mais qui permettent aussi à
d'autres de tenir encore debout ou de se lever et de lever le poing.
Paradigma est un très beau roman, douloureux, une fable admirable qui, normalement, vous troublera,
vous interrogera.
L’étoffe des romans qui comptent, bravo et merci... Lire

 

Hannibal le lecteur

Un roman rare, passionnant

Paradigma est un roman rare, passionnant. Sa construction est assez étonnante puisqu’il commence pour ainsi dire par la fin. C’est aussi quelque part une histoire d’amour impossible même si ce n’est sans doute pas ce qui prime. Surtout, et bien que «sans étiquette», c’est un roman éminemment politique, au sens qu’il s’intéresse à la vie de la cité (L.A. et les États-Unis principalement ici) avec une acuité peu commune pour une œuvre de fiction... Lire

 

Des galipettes entre les lignes

Qu'advient-il après la révolution?

J'avais déjà beaucoup apprécié Instinct primaire et Un écrivain, un vrai de Pia Petersen. Cette autrice a un vrai talent pour tailler des portraits précis et pertinents.
Avec son nouveau roman, Pia Petersen pose quelques questions brûlantes d'actualité sur la valeur du monde. «C'est impératif de retrouver le sens des mots et le sens des choses et de créer le modèle qui corresponde à la réalité que l'on veut.»... Lire

 

 

 

 

TEXTES

The appropriation of cultures

 

 

Percival Everett

 

 

 

 

De l’appropriation des cultures de Percival Everett a été mis à disposition sur le site de son éditeur américain Graywolf Press après la tuerie de Charleston en Caroline du Sud en 2016.
Comme beaucoup d’amis et de lecteurs m’ont fait part de leur désir de la lire et que c’est une nouvelle magnifique, je l’ai traduite. Ceci est bien entendu une traduction libre.

Daniel les regarda longuement, étudia leurs grimaces qui s’ouvraient sur de grandes dents et leurs yeux luisants de bière plantés dans des visages pâles et bouffis, planant au-dessus des chemises de golf et des chinos. Son regard passa d’eux aux expressions embarrassées des vieux amis avec qui il jouait puis aux visages gênés des autres étudiants présents dans le club.
Et alors il commença à jouer. Lentement et à tâtons, il chercha les accords de la chanson une première fois en écoutant le silence de mort qui était tombé sur la salle. Il utilisa le slide afin d’extraire la mélodie de la chanson qu’il avait haï depuis petit, la chanson que les blancs ressortaient encore et encore pour se rappeler à eux-mêmes et aussi aux autres exactement où ils étaient… Daniel chantait la chanson. Il la chantait lentement. Il la chantait, se laissant pénétrer par les paroles, décidant que les paroles étaient les siennes, décidant que la chanson était la sienne. Old times there are not forgotten... Lire

 

 

 

 

 

 

 

ROMANS

Paradigma - Éditions Les Arènes (Mars 2019) nom dieu instinct primaire Un écrivain, un vrai Le chien de Don Quichotte Une livre de chair Iouri Passer le pont Une fenêtre au hasard Parfois il discutait avec Dieu Le jeu de la facilité Une fenêtre au hasard / BabelLe chien de Don Quichotte / PocketUn écrivain, un vrai / Babel

Instinct primaire

 

 

Les gens dans leur bon droit sont dangereux. À force d'entendre les héritières du féminisme décréter qu'une femme n'est jamais «complète» si elle ne devient pas épouse et mère, un homme peut-il admettre un discours différent de la part de celle avec qui il souhaite partager sa vie? N'a-t-il pas, d'ailleurs, été forgé, éduqué, dressé par sa propre mère à ne jamais concevoir aucune autre représentation de la femme?
Avec l'originalité qui la caractérise, Pia Petersen pénètre dans la grande tragédie de l'incompréhension entre hommes et femmes pour observer le sentiment amoureux et son asservissement aux moeurs d'une époque. Depuis les paradoxes d'un temps ou «le mariage et les enfants pour tous» se cogne à la valse des divorces et au surpeuplement, jusqu'aux vices cachés des esthétiques littéraires féminines, elle mène une savoureuse exploration de nos instincts primaires... Lire

 

 

Mon nom est Dieu

 

 

Dieu décide de dicter sa biograghie. Surprises à la clef!.

Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et bougon, peut-être dangereux, qui se place obstinément sur son chemin... Surtout quand il lui annonce qu'il est Dieu et qu'il l'a choisie pour écrire sa biographie! Contre toute raison, Morgane, résolument incroyante, va se laisser captiver par ce personnage improbable. Un Dieu amer, découragé, qui ne comprend pas pourquoi les hommes se détournent de lui – à l'exception de Jansen, fondateur d'une Église aux allures de secte, qui a décidé d'en faire son icône.
À cette fable, Pia Petersen parvient à donner une étonnante réalité. Comme Morgane, le lecteur finit par se demander s'il n'a pas réellement affaire à Dieu. Et se laisse prendre au miroir d'une fiction qui en dit assez long sur notre modernité si incertaine d'elle-même... Lire

 

 

Un écrivain, un vrai

 

 

Un écrivain, un vrai, c’est le titre de l’émission de téléréalité dont Gary Montaigu a accepté d’être la vedette. Une équipe télé s’est installée chez lui et le filme en permanence ; au fil de rendez-vous quotidiens, les téléspectateurs sont invités à intervenir sur l’intrigue de son roman en cours. Auteur populaire et reconnu par ses pairs, Gary est au faîte de sa carrière. S’il s’est prêté au jeu, c’est par ambition mais aussi par amour sincère de la littérature, dans la conviction que la petite lucarne a le pouvoir d’inoculer le virus de la lecture dans tous les foyers. Quelques mois plus tard, il a déserté la vie publique, n’écrit plus rien de bon et reste enfermé chez lui, dans un fauteuil roulant… aurait-il sous-estimé les effets de la médiocrité télévisuelle ? Avec une ironique clairvoyance, Pia Petersen interroge le rôle de l’artiste dans nos sociétés contemporaines interactives. Face au simplisme démagogique et aux charmes fallacieux du storytelling, elle plaide avec détermination pour la complexité de la pensée, la liberté de créer sans le souci de séduire, l’engagement total sur un chemin de création, sans concessions... Lire