Pia Petersen Le site officielSite de Pia Petersen

Logo de Facebook Logo de Twitter Logo de Linkedin Logo de Google+


Logo de L'Académie françaisePrix du Rayonnement de la langue et de la littérature françaises

Décerné à Pia Petersen par L'Académie française

Site: L'Académie française

 

Parution le 27 février 2019

 

 

Couverture de Paradigma - Éditions Les Arènes - Collection Equinox

Paradigma

Éditions Les Arènes - Collection Equinox

Los Angeles, la ville sur la faille. Dans les coulisses de la remise des Oscars, une marche silencieuse s'organise. Sur les téléphones, les rumeurs et les hashtags ont lancé le mouvement.
Dans les rues, des grappes d'inconnus venant de partout se rassemblent, dans une ambiance explosive et électrique.
Tout est parti de luna.
Mais qui est Luna?
Beverly Hills, les stars, les hackers, les gangs, les flics, les riches... face à des millions d'exclus de la société du spectacle, qui ont décidé de reprendre leur destin en main.
Toutes ces énergies convergent vers la déflagration et l'utopie.
Un livre total et nécessaire.
Et c'est aussi une histoire d'amour, évidemment.

 

Alain Mabanckou, écrivain
Voici une introspection effrénée d'une société américaine plongée dans ses travers.

 

Nicolas Idier, écrivain
Pia Petersen continue son oeuvre littéraire, lucide, prenante, hypnotisante. Elle m'a parlé de l'écriture de ce roman qui fut long à écrire, car il n'est pas un de ces petits romans de consommation courante, aussi vite écrits que lus. Non, Paradigma est un grand roman, un vrai roman, il s'attaque à l'époque avec une vigueur déstabilisante, une violence stylistique alliée à une réflexion politique très puissante.
J'ajoute que le livre est MAGNIFIQUEMENT édité. C'est un beau livre, un grand livre, un livre fort. Un livre que je n'oublierai pas. Bravo Pia Petersen ! J'espère que le livre trouvera de nombreux lecteurs.

Fresque dans Skidrow - Los Angeles

 

 

 

 

LE MOT DE L’ÉDITEUR :
Pia Petersen nous raconte un soulèvement, ce moment unique où les gens s’arrêtent de marcher comme des robots pour prendre leur destin en main. L’émeute nous est décrite de l’intérieur et c’est moins la masse que les personnes multiples qui la composent que nous suivons pas à pas. Cette multiplicité des points de vue narratifs permet une lecture dense et poignante, l’auteur arrivant à donner une voix singulière à tous ses personnages.
Paradigma est un vrai roman noir qui nous dévoile sans fard les tensions qui déchirent nos sociétés contemporaines. Le livre sent le soufre, la poudre, il nous présente un monde de conflits latents où les différents groupes sociaux se regardent en chiens de faïence. Une société qui se berce de discours englobants et lénifiants alors qu’en réalité chacun vit dans son monde, bien à l’abri. On sent qu’il suffirait d’une étincelle pour que tout parte en flammes et qu’une nouvelle organisation humaine naisse des cendres de l’ancienne. Paradigma, c’est la description de ce moment de crise, de cette étincelle.
Soulignons que Paradigma est enfin, et peut-être surtout, l’histoire d’une rencontre entre deux individus en pleine révolte. C’est aussi une histoire d’amour. Après tout, l’amour et l’abandon dans l’amour ne sont-ils pas des actes proprement révolutionnaires? Il s’agit de plonger dans l’inconnu, dans la faille. Pour le meilleur et pour le pire peut-être, mais, en attendant, de rester vivant...

Aurélien Masson

 

 

 

 

  
Los Angeles Fresque sur Melrose - Los Angeles Rodeo Drive - Los Angeles

 

 

 

Actualité

Cliquer pour agrandir

Littératures Étrangères - AudincourtFestival Littératures Étrangères
Audincourt

21 et 22 mars 2019

Site: Littératures Étrangères

 

 

 

 

 

 

 

Librairie L'AlinéaLibrairie L'Alinéa - Martigues

4 avril 2019 à 19h

Librairie L'Alinéa - Vitrolles

5 avril 2019 à 18h

Site: Librairie L'Alinéa

 

 

Invitation du Pen ClubLe Pen Club

jeudi 18 avril 2019 à 18h

Soirée littéraire
Sylvestre Clancier
Président d’honneur
Animera la présentation par les écrivaines
Fabienne LELOUP et Pia PETERSEN
Membres du PEN Club français
De leurs romans récemment parus :
Corps Fantômes Fabienne Leloup aux éditions Ramsay
Paradigma Pia Petersen aux Arènes / Collection Equinox
La rencontre sera suivie du pot de l’amitié

 

L'Envolée des Livres - ChâteaurouxL'Envolée des Livres - Châteauroux

27 et 28 avril 2019

Site: L'Envolée des Livres - Châteauroux

 

 

 

 

Blogs

Logo du blog NyctalopesNyctalopes (Mars 2019)

Paradigma de Pia Petersen
Éditions Les Arènes/EquinoX

Une rumeur de marche vers Hollywood relayée par des blogs et quelques personnes “people who care” et “En marche” vers l’affrontement, le mur, l’apocalypse prévisible.”Paradigma » est un très beau roman, douloureux, une fable admirable qui, normalement, vous troublera, vous interrogera. L’étoffe des romans qui comptent, bravo et merci.

Lire l'article...

 


 

Logo de Black roses for meBlack roses for me (Mars 2019)

La fin du travail est un bien

Comment ne pas voir dans Paradigma l’écho de la colère qui gronde, qui enfle, en France ou ailleurs?
Qu’ils soient jeunes, vieux, noirs, blancs, ou même membres d’un gang, ils sont aspirés par une visée unique. Le futur ne sera que s’ils sont tous là.
Pia Petersen fait naître un souffle, déploie une onde, crée un lendemain qui chante.

Lire l'article...

 


 

Hannibal le lecteur (Mars 2019)Hannibal le lecteur (Mars 2019)

Paradigma de Pia Petersen
Éditions Les Arènes/EquinoX

Paradigma est un roman rare, passionnant. Sa construction est assez étonnante puisqu’il commence pour ainsi dire par la fin. C’est aussi quelque part une histoire d’amour impossible même si ce n’est sans doute pas ce qui prime. Surtout, et bien que «sans étiquette», c’est un roman éminemment politique, au sens qu’il s’intéresse à la vie de la cité (L.A. et les États-Unis principalement ici) avec une acuité peu commune pour une œuvre de fiction...

Lire l'article...

 


 

Logo du blog Culture News (Mars 2019)Culture News (Mars 2019)

Paradigma de Pia Petersen
Éditions Les Arènes/EquinoX

C’est une histoire très profonde. Puissant, étrange, bizarre et totalement addictif. L’histoire danse entre les lignes du temps et les personnages révélant l’innocence perdue, la jalousie et la manipulation ultime. Un roman audacieux que l’on aime ou que l’on déteste, qui s’oppose à nouveau complètement...

Lire la suite...

 


 

Logo du blog Des galipettes entre les lignes (Mars 2019)Des galipettes entre les lignes (Mars 2019)

Paradigma de Pia Petersen
Éditions Les Arènes/EquinoX

Ce roman arrive dans une période socialement lourde en France. Le fait que l’intrigue se déroule aux États-Unis n’a pas d’importance : elle est vraisemblable et légitime partout où l’injustice sociale règne. Il n’est plus temps que les gens aient peur de devenir ou d’être pauvres, angoisse qui a pour corollaire insupportable la toute-puissance de l’argent. Les richesses doivent être partagées entre tous et ne plus rester à la main des multinationales qui privatisent les ressources naturelles et amputent d’autant les droits fondamentaux de l’être humain...

Lire la suite...

 


 

Logo du blog PolarmaniaquePolarmaniaque (Mars 2019)

Paradigma de Pia Petersen
Éditions Les Arènes/EquinoX

Bon, voilà, pardon pour ces extraits un peu longs, je l'avoue mais nécessaires pour bien saisir l'importance et la qualité de cet opus! C'est un roman noir, très noir, mais impératif, vital, et plein d'espoir! Je vous salue Luna (ou quelque soit ton nom), Arte, Kim , Yvan et tant d'autres que vous cototez chaque jour mais que vous ne voyez pas!

Lire la suite...

 

Événement

 

fenetre penelopeCompagnie L'Oeil de Pénélope

Une fenêtre au hasard

Février marquera le retour de ce beau duo qui nous tient tant à coeur, adapté du roman de Pia Petersen.

Nous avons le plaisir de collaborer avec Jean Pierre Pouvreau qui remplace Ronan Letourneur dans le rôle de Luca. Joie de redécouvrir ce texte, ces personnages, et particulièrement Luca, qui prend une autre couleur...

Une fenêtre au hasard
Vendredi 8 février 2019 à 20h30
A la salle Jean Gabin
112 rue Gambetta
17200 ROYAN

 

 

 

Cliquer pour agrandir

Couverture de la dernière parution de l'Atelier du Roman consacré à Un écrivain, un vraiL'Atelier du Roman

Reality show version romanesque
numéro consacré à Un écrivain, un vrai,
de Pia Petersen

Articles de Olivier Maillart, Simona Carretta, Christophe Ferré, Alison Rice, François Xavier, Trevor Cribben Merrill et Lakis Proguidis.

Quand un être humain […] passe son temps à faire comme si c’était vrai, comme sicet être ressentait certaines émotions et que ses actes les reflétaient, l’être finit par les adopter réellement, pour de vrai.
(Alison Rice).

 

L'Atelier du Roman est une revue littéraire française fondée à Paris en 1993 par l'essayiste Lakis Proguidis.

Ont participé à cette revue: Milan Kundera, Günter Grass, José Saramago, Ernesto Sabato, Philippe Muray, Michel Déon, Benoît Duteurtre, François Taillandier, Philip Roth, Emmanuel Carrère, Fernando Arrabal, Michel Houellebecq, Claudio Magris, Richard Millet, Lydie Salvayre, Jean-Claude Pirotte, Dominique Noguez, François Ricard, Michel Host, Alain Finkielkraut, Jean Rolin, Péter Esterházy...

Cliquer pour continuer...

Cliquer pour agrandir

Affiche Rencontre de Thélème3e Rencontre de Thélème

1 et 2 octobre 2016

Liberté - Quel intérêt?

Sous l’égide de l’association Autour de Babel
Avec l’aide de la commune de Seuilly et des Amis de L’Atelier du roman

Ouverture: Pia Petersen

Il fut un temps où les hommes se sont battus pour être libres. Aujourd’hui, on pense que tout a été dit sur la liberté, qu’il n’y a pas à y revenir. La liberté est. Elle est comme l’ADN, déposée en nous, une évidence, une donnée inébranlable. Pourtant, aujourd’hui, on se dépossède volontairement de son libre arbitre. La liberté n’est plus qu’un mythe. D’ailleurs, quand la question de la liberté se pose, la réaction est invariablement la même, la liberté est mais elle n’existe pour personne. Puis, au fond, la liberté, quel intérêt? La liberté s’est rétrécie au point de ne plus être.
Sa seule survie réside dans les questions qu’on peut encore faire tourner autour d’elle.
L’évoquer, la problématiser, c’est lui donner du sens, de l’existence, c’est la nommer, c’est lui donner sa possibilité.
Aujourd’hui, où l’on a changé de monde, on manque de vocabulaire pour définir celui qui est désormais le nôtre. Comment parler de travail, de réel, de virtuel, de justice, du bien et du mal quand ces mots renvoient à un ancien monde?
Comment parler de la liberté? La manière dont l’homme perçoit son humanité a changé. Nous ne sommes plus des humains dans une société conçue pour les hommes, nous sommes des vecteurs économiques dans un système fabriqué par l’homme et on manque de mots pour comprendre et agir sur notre monde.
On se tourne vers les écrivains. Ces spécialistes des mots semblent être bien placés pour nous aider à redéfinir ce qu’est la liberté aujourd’hui. Ajouter du sens aux mots désuets pour que nous ayons de quoi forger un langage qui corresponde à notre réel est indispensable si nous voulons penser le monde, son réel.v Or, l’écrivain se rétracte. En quoi penser et redéfinir la liberté serait une démarche littéraire? N’est-ce pas plutôt une démarche politique? Ou sociologique, philosophique? L’écrivain doit-il s’engager sur le terrain du réel, lui qui s’occupe de mots? Et la liberté, quel intérêt? On sait bien que ça ne veut plus rien dire.
Pia Petersen

LES PARTICIPANTS
Manuel Candré, Denis Grozdanovitch, Bertrant Lacarelle, Yves Lepesqueur, Thierry Maugenest, Pia Petersen, Lakis Proguidis, Massimo Rizzante, Fanny Taillandier, Patrick Tudoret, François Xavier,

 

 

Mon histoire

Photo de Pia petite

Mes parents vivaient en France mais ma mère voulait faire de moi une vraie danoise alors je suis née à Copenhague. Après un divorce parental, ma mère m’oblige à la suivre au Danemark. J’intègre le pays à 5 ans. Sans doute par dépit, j’annonce à mes parents à l’âge de 7 ans que je serai un écrivain et que je libèrerai le verbe (...)

 

Cliquez pour continuer...

 

Cliquez pour agrandir

Biographie en chinoisLa même en chinois...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 bonnes raisons de ne pas lire...
Pia Petersen

..."Elle est danoise mais n’écrit pas de polars, ce qui est décevant."...

Lire les 9 autres raisons...

 

Logo de QuizzbizDécouvrez Pia Petersen... dans un quizz

Les écrivains étrangers qui ont écrit une ou plusieurs oeuvres en français.
Certains auteurs étrangers ont écrit tout ou partie de leur œuvre en français: saurez-vous les identifier?

Quizz.biz

 

 

Presse

Logo du journal L'HumanitéL'Humanité - Mars 2019

Roman. La longue marche des pauvres le jour des Oscars

Pia Petersen imagine que l’immense foule des déshérités inonde Los Angeles, en même temps qu’une panne informatique vise les multinationales.

 

Ce roman percutant donne à penser d’une voix forte sur l’injustice planétaire dans ses ultimes conséquences concrètes, tout en flétrissant une société qui robotise en réduisant le travail à un produit de luxe. Des citations d’intellectuels, tel le philosophe des sciences Thomas Kuhn, entre autres, ponctuent les chapitres; effet de distanciation incitant le lecteur à interroger le récit et à désirer résolument un changement de paradigme...

Lire l'article...

 


 

 

Article de Patrick Coulomb paru dans La Provence

Article de Patrick Coulomb paru dans La Provence

 

 

Interviews

Logo de l'émission Tranche de Livre - Radio Arverne

Radio Arverne
Tranche de Livre

Par Henri Delorme
Lundi 10 mars 2019

 

 

Drapeau américain Drapeau confédéré

De l’appropriation des cultures
de Percival Everett

The appropriation of cultures (De l’appropriation des cultures) de Percival Everett a été mis à disposition sur le site de son éditeur américain Graywolf Press après la tuerie de Charleston en Caroline du Sud en 2016.
Comme beaucoup d’amis et de lecteurs m’ont fait part de leur désir de la lire et que c’est une nouvelle magnifique, je l’ai traduite. Ceci est bien entendu une traduction libre.

The despicable news coming out of Charleston, South Carolina brought to mind Percival Everett's short story "The Appropriation of Cultures," which all of us at Graywolf felt we should share.

 

    Daniel Barkley avait de l’argent que sa mère lui avait laissé. Il avait une maison que sa mère lui avait laissé. Il avait un diplôme en Études Américaines de Brown University qu’il avait d’une certaine manière mérité mais qui ne lui avait jamais rien apporté. Il jouait sur une guitare Martin 1940 doté d’un micro Barkus-Berry et il conduisait une Jensen Interceptor 1976 achetée après le décès de sa tante qui lui avait laissé de l’argent parce qu’elle n’avait pas d’enfant. Daniel Barkley ne travaillait pas et ne prétendait pas en avoir besoin et il passait la plupart de son temps à lire. Certains soirs il se rendait dans un club près du campus de l’université de South Carolina et jouait du jazz avec quelques vieux amateurs qui travaillaient tous très dur la journée mais qui ne lui tenaient pas rigueur de sa condition.

    Daniel jouait des standards avec les anciens mais ce qu’il aimait surtout jouer, c’était des bons vieux morceaux slidés. Un soir, quelques garçons blancs qui appartenaient à une confrérie étudiante, crièrent en direction de la scène à l’homme noir qui tenait la guitare acoustique, ils gueulaient Joue ‘Dixie’ pour nous! Joue ‘Dixie’ pour nous!

    Daniel les regarda longuement, étudia leurs grimaces qui s’ouvraient sur de grandes dents et leurs yeux luisants de bière plantés dans des visages pâles et bouffis, planant au-dessus des chemises de golf et des chinos. Son regard passa d’eux aux expressions embarrassées des vieux amis avec qui il jouait puis aux visages gênés des autres étudiants présents dans le club.

    Et alors il commença à jouer. Lentement et à tâtons, il chercha les accords de la chanson une première fois en écoutant le silence de mort qui était tombé sur la salle. Il utilisa le slide afin d’extraire la mélodie de la chanson qu’il avait haï depuis petit, la chanson que les blancs ressortaient encore et encore pour se rappeler à eux-mêmes et aussi aux autres exactement où ils étaient… Daniel chantait la chanson. Il la chantait lentement. Il la chantait, se laissant pénétrer par les paroles, décidant que les paroles étaient les siennes, décidant que la chanson était la sienne. Old times there are not forgotten (...)

 

Cliquez pour continuer...

 

Premier tome d'une série littéraire

Cliquer pour agrandir

Couverture du livre Mon nom est Dieu - Éditions PlonMon nom est Dieu

Éditions Plon

Dieu décide de dicter sa biograghie. Surprises à la clef!.
Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et bougon, peut-être dangereux, qui se place obstinément sur son chemin... Surtout quand il lui annonce qu'il est Dieu et qu'il l'a choisie pour écrire sa biographie! Contre toute raison, Morgane, résolument incroyante, va se laisser captiver par ce personnage improbable. Un Dieu amer, découragé, qui ne comprend pas pourquoi les hommes se détournent de lui – à l'exception de Jansen, fondateur d'une Église aux allures de secte, qui a décidé d'en faire son icône.
À cette fable, Pia Petersen parvient à donner une étonnante réalité. Comme Morgane, le lecteur finit par se demander s'il n'a pas réellement affaire à Dieu. Et se laisse prendre au miroir d'une fiction qui en dit assez long sur notre modernité si incertaine d'elle-même...

 

Cliquer pour continuer...

 

Pia Petersen se découvre...

dans le livre de Sophie Adriansen

Cliquer pour agrandir

Le syndrome de la vitre étoilée - Sophie Adriansen - Éditions FleuveLe syndrome de la vitre étoilée
Éditions Fleuve

 

 

 

 

 

 

Lira bien qui lira le dernier - Hubert Nyssen - Éditions Labordans le livre de Hubert Nyssen

Lira bien qui lira le dernier
Éditions Labor

Peu à peu - mais en vérité très vite - la révolution s'accomplit, me disait récemment une amie danoise qui en a fait l'argument sous-textuel d'une fable étrange (Parfois il discutait avec Dieu - Pia Petersen), une révolution qui, à terme (pour autant qu'un terme soit imaginable dans cette procédure), aura très vraisemblablement inversé les pôles de la perception. Le virtuel, instrument de la servitude, sera devenu la réalité fondamentale et le réel, lui, affligé par la pauvreté de n'être qu'un réel sans magie, sans prestige et sans sortilège, privé de ses tambours et trompettes, apparaîtra comme une pauvre et triste contrefaçon....
.

 

Cliquer pour agrandir

Pétronille - Amélie Nothomb - Éditions Albin Micheldans le livre d'Amélie Nothomb

Pétronille
Éditions Albin Michel

 

 

Cliquer pour agrandir

Rivegauchez-vous! - Natacha Braque - Éditions de l'Opportundans le livre de Natacha Braque

Rivegauchez-vous!
Éditions de l'Opportun

Manifeste pour la traduction en danois des oeuvres de Pia Petersen..

 

Cliquer pour agrandir

Écrivain et oiseau migrateur - Alain Mabanckou - André Versailles éditeurdans le livre d'Alain Mabanckou

Écrivain et oiseau migrateur
André Versailles éditeur

Quelques années plus tard, elle vint me voir à Los Angeles. Je lui annonçai une bonne nouvelle:
- Cette fois tu seras invitée au Salon du livre de Paris, ton pays d'origine est à l'honneur!
Hélas, on ne l'invita pas. La raison? Elle écrit en français, pas en danois, donc elle n'est pas une écrivaine danoise, mais française.

Pia est donc un "écrivain sans domicile fixe".
Et tant pis pour les littératures française et danoise, moi, je l'ai adoptée. C'est depuis ces déceptions que je la considère comme une grande écrivaine "congolaise d'origine danoise"...

Extrait du livre d'Alain Mabanckou

 

Cliquer pour agrandir

L'individu qui vient... après le libéralisme - Dany-Robert Dufour - Éditions Denoëldans le livre de Dany-Robert Dufour

L'individu qui vient... après le libéralisme
Éditions Denoël

Après avoir surmonté en un siècle différents séismes dévastateurs - le nazisme et le stalinisme au premier rang -, la civilisation occidentale est aujourd'hui emportée par le néolibéralisme. Entraînant avec elle le reste du monde. Il en résulte une crise générale d'une nature inédite: politique, économique, écologique, morale, subjective, esthétique, intellectuelle...
.

 

Passagers des Vents

Résidence artistique et littéraire en Haïti

Site de la résidence: Passagers des Vents

Cliquer pour agrandir

Couverture de la revue Intranquillité n° 3 par Pierre Soulages - Publication des Passagers des vents Couverture de la revue Intranquillité - Publication des Passagers des ventsCommander la revue Intranqu'îllités

 

Lire l'article de Pia Petersen
paru dans la revue Intranqu'îllités n° 1

 

 

 

 

Pia Petersen, invitée en décembre 2011

Passagers des Vents - Résidence artistique et littéraire en Haïti

Découvrez Haïti, pays réel, pays rêvé sur Culturebox!

En savoir plus...

 

 

Traduction

Couverture du livre Parfois il discutait avec Dieu en italienLa strada è la mia casa

Edizioni San Paolo
Data di pubblicazione: 1 Maggio 2011

Un romanzo forte e intenso. La nostra società vista con gli occhi di un clochard per scelta.
Hadrien, è un clochard, che nessun disastro famigliare, nessun fallimento sul lavoro, né l’alcool o le droghe, hanno spinto sulla strada, ma un attacco di claustrofobia, l’improvvisa impossibilità di rimanere più a lungo impigliato nella rete dei doveri, delle convenzioni, dei ricatti che la società moderna impone ai suoi abitanti, condannati a una felicità senza scampo, in cui non solo il denaro e il benessere, ma anche una fitta rete di legami personali in gran parte basati su regole tanto immotivate quanto inviolabili, li condanna all’obbedienza assoluta.

Cliquez pour continuer...

 

Mes coups de coeur


Événements

Faillite transcendantale
chez Philippe Claudel
et Philippe Raymond-Thimonga

par Thierry Durand
Linfield College
Modern Languages
McMinnville, OR

Ressemblances de Philippe Raymond-Thimonga


Alain Mabanckou

Member of the 2018 @caineprize judges for the Caine Prize of African Writing.

Logo du Caine Prize of African Writing


Wilfried N'Sondé
lauréat du Prix Kourouma 2018

Légion d’honneur


James Noel s'est vu décerner
le titre de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres

Ordre des Arts et des Lettres

 

Lectures

So Much Blue

Percival Everett

So much blue - Percival Everett - Graywolf Press

Graywolf Press

'So Much Blue' Is Percival Everett's Best Yet

By turns funny, shocking and heartbreaking, it's one of his best books to date. And with a career as distinguished as Everett's, that's saying something.

 

Être beau

Frédérique Deghelt, écrivain
Astrid di Crollalanza, photographe

Être beau - Frédérique Deghelt, écrivain, et Astrid di Crollalanza, photographe - Éditions Stock

Éditions Stock

 

Maître-Minuit

Makenzy Orcel

Maître-Minuit - Makenzy Orcel - Éditions Zulma

Éditions Zulma

 

État d'ivresse

Denis Michelis

État d'ivresse - Denis Michelis - Éditions Notabilia

Éditions Noir sur blanc/Notabilia

 

Radios - Télés


France Inter
Remède à la mélancolie
Eva Bester

Logo de France Inter

Invitée: Pia Petersen

Émission du 7 août 2014



 

 

France Culture
Le Carnet d'or
Augustin Trapenard

Logo de France Culture

Page 106 - Amour

avec Philippe Djian, Dominique Noguez et Pia Petersen

Émission du 14 décembre 2013

 

La Grande Librairie (France 5)

Par François Busnel

Photo tirée de l'émission La Grande Librairie sur France 5

 

Logo de l'émission Entrée libre - France 5Entrée libre (France 5)

Par Laurent Goumarre

Pia Petersen, Un écrivain, un vrai, Actes Sud

Photo tirée de l'émission Entrée Libre sur France 5

 

France Inter
La Librairie francophone
Emmanuel Khérad

Logo de France Inter

Guy Goffette, Pia Petersen et Uderzo



Site de France Inter

 

France Inter
(Le 5/7 du week-end)
Entre chien et loup

Logo de France Inter

Par Laurence Garcia



 

Site de France Inter

France Culture
Le Rendez-vous
Laurent Goumarre

Logo de France Culture

avec Robert Guediguian,
Pia Petersen
et la Session de Mama Rosin

Émission du 5 février 2013

 

Reboot

REBOOT

- Art 1: Il faut matérialiser l’air du temps.

Dans les années quatre-vingt, l’informatique arrive sur le marché du travail et s’introduit à domicile. Le cerveau artificiel prend la place de l’homme, le remplaçant peu à peu.
Dans les années quatre-vingt-dix, avec Internet les notions espace et temps explosent, nos repères géographiques (...)

 

Cliquez pour continuer...

 
Copyright © 2019 Site de Pia Petersen. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.